pistolet, pistolets anciens, armes anciennes, ancien, ancienne, pistol, reglementaire, napoleon, empire, restauration, louis philippe, 18° sciecle, 19° sciecle, amateur, collectionneur, silex, piston, percussion

Les armes à feu réglementaires


C’est sous Louis XV que l'ordonnance du 28 mai 1733 va définir les premiers pistolets réglementaires

produits en série pour la cavalerie française :

"...les pistolets seront dans la même forme du mousqueton et les canons auront le même calibre:

les canons auront onze pouces et six lignes de long et n'auront qu'un seul pan.

Ils seront aussi montés d'un bon bois de noyer sec, les poignées auront sept pouces de long y compris

la hauteur de la calotte et de l'ovale, le diamètre de la poignée sera de quatorze lignes fortes...."


Les armes seront en pratique produites par de nombreux manufacturiers,

avec des variations parfois notables d'un fabriquant à l'autre.

A partir des modèles 1763 et 1777 on trouve vraiment des critères de construction

rigoureux qui permettent de reconnaître les pistolets et de les différencier des autres modèles

similaires fabriqués souvent par les mêmes manufactures pour les armées étrangères.